Une conciergerie pour les 18 000 salariés des entreprises industrialo-portuaires de Rouen

L’Union portuaire rouennaise s’associe à Facility Serv pour proposer un service de conciergerie à destination des 18 000 salariés du secteur. Au-delà du bien-être sur le lieu de travail, l’objectif est de favoriser le développement économique local et l’attractivité des entreprises adhérentes.

Du linge à repasser, la voiture à déposer au contrôle technique, un colis à poster… À compter du lundi 7 février 2022, les salariés du géant céréalier Sénalia, pourront se libérer de toutes ces tâches chronophages, Facility Serv s’en chargera à leur place. La conciergerie de Mont-Saint-Aignan a conclu un accord de partenariat avec l’Union portuaire rouennaise (UPR), association qui regroupe 135 entreprises du secteur industrialo-portuaire (armateurs, manutentionnaires, prestataires…), dont chacune peut accéder, au bénéfice de ses salariés, à cette offre de services.

« Chaque salarié paye à la prestation, à tarif préférentiel, souligne Guillaume Deloye, adjoint de direction à l’UPR. L’objectif est de favoriser le développement économique local. » Et ce, pour le prix d’une cotisation moindre : « Le partenariat a été négocié de façon à ce que l’économie ne soit pas un frein ».

Les salariés, eux, économisent du temps et de l’argent : le tarif du pressing ou autre sera « toujours plus avantageux » via la conciergerie. Ils auront droit en prime a des avantages, comme 10 % de réduction à l’année sur les produits alimentaires des Paniers des Docks et des Paniers de la Vatine.

Donner de la visibilité au monde portuaire

C’est à la suite d’un sondage auprès de ses adhérents que l’UPR a travaillé sur ce projet. L’idée émane plus précisément du Codem (comité de demain), instance composée d’une quinzaine de membres d’une moyenne d’âge de 35-40 ans, la future génération de décideurs en germe au sein des entreprises adhérentes de l’UPR. La conciergerie, commente Guillaume Deloye, « c’est un moyen de donner un peu de visibilité au monde portuaire, de dépoussiérer l’image d’un univers qui ne fait pas rêver les jeunes aujourd’hui »

Pour Facility Serv, c’est un marché de 18 000 salariés potentiels qui s’ouvre à elle. En une dizaine d’années, la société fondée par Nicolas Vottier à la Vatine est passée d’un à six salariés, affiche aujourd’hui 400 000 € de chiffre d’affaires tout en surfant sur le service phare du moment, le colis. Grâce au contrat passé avec l’UPR, « on estime qu’on aura sous contrat un tiers des entreprises adhérentes », espère son PDG. Et Facility Serv pourrait bien entrer dans une autre dimension.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de cette article en cliquant sur le lien suivant

 

 

 

https://www.paris-normandie.fr/id277065/article/2022-02-08/une-conciergerie-pour-les-salaries-des-entreprises-industrialo-portuaires-de

MONT-SAINT-AIGNAN : L’irrésistible ascension de la conciergerie FACILITY SERV’

 

La conciergerie basée à Mont Saint Aignan ne cesse d’agrandir son panel d’offres, qui séduit les entreprises comme les particuliers.

 

Retrouvez l’intégralité de cet article en cliquant sur le lien suivant :

https://www.paris-normandie.fr/art/rouen/mont-saint-aignan-l-irresistible-ascension-de-la-conciergerie-facility-serv-EO17083304

 

La Conciergerie Facility Serv poursuit son développement…

Regardez cette vidéo !

Un nouveau partenariat